Orages d’été et Fête foraine

C’est ça l’été, on poste des photos vite fait sur la galerie le 22 et on se barre. Ce n’est donc le 30 à 0h18 que j’annonce sur mon blog ces vieilles nouvelles premières photos d’orage.

 

Et oui, avec le reflex j’ai redécouvert la pose B qui n’existait pas sur mon bridge (qui n’y existe toujours pas d’ailleurs). La nuit, un bel orage, je pose le K200 sur le rebord de la fenêtre, j’ouvre et j’attends. 20 à 30 secondes plus tard, lorsque ça a bien craqué, je referme et voilà le résultat !

J’ai intitulé ce post « Orages d’été et fête foraine » parce que depuis le 22, date de l’orage, l’eau a coulé sous les ponts, j’ai traversé les dits ponts, et je suis allé faire un tour du coté de la fête foraine qui s’est plantée en plein milieu du village pour 3 jours.

Là aussi, coté lumière c’est pas tout simple. Pour rester raisonnable et avoir un bon compromis entre l’absence de bougé et des filés de mouvement pas trop exagérés, j’ai tourné autour de 1/10 à 1/20 sec d’expo sur 1600 ISO avec parfois un petit coup de flash pour avoir un point net sur un personnage en mouvement.

Et là est la question à 2 balles : je suis en réglages priorité vitesse avec un flash forcé. Le flash part dès l’ouverture. Comment faire pour qu’il parte juste avant la fermeture ?