Coup de Foudre

La méthode la plus « confortable » que j’ai pu trouver pour photographier un orage est de se placer en pose B et d’attendre qu’un ou deux éclairs aient fait leur petit effet sur le capteur (un « gros » effet entrainant généralement la destruction du matériel, voire du photographe 🙂 ). Mine de rien cela implique qu’un orage éclate devant vous, en pleine nuit, à un moment où vous disposez de votre réflex ainsi que d’un pied, d’un déclencheur par cable (pour maintenir une pose B en parfaite immobilité) et d’un abri laissant une vue dégagée dans la direction de l’orage. C’est un peu comme gagner au Loto, c’est rare et ça ne dépasse jamais 3 numéros.

One Reply to “Coup de Foudre”

Comments are closed.